Mercredi, 23 Avril 2014
Accueil - Zoom : l’enquête d’actualité du jeudi Socadap: En quête d'une reconnaissance internationale
Socadap: En quête d'une reconnaissance internationale PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Zoom : l’enquête d’actualité du jeudi
Écrit par Paul Marcel Mayagui   
Jeudi, 02 Août 2012 11:44

Pour améliorer son travail, cette société en charge des droits d'auteur est en cours de signature de partenariats avec des organismes internationaux.

 

La Société civile du droit d'auteur et des droits voisins du droit d'auteur des arts plastiques et graphiques (Socadap) est en voie de signature d'accords avec la Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (Cisac), la Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques (Adapg). La signature de ces partenariats aura pour objectif de «nous conduire à une gestion collective plus concurrentielle dans l'exploitation des œuvres de l'esprit. Ceci pour que les artistes vivent de leur art», explique le président du Conseil d'administration de la Socadap, Théodore Ondigui Onana (Othéo, de son nom d'artiste). Il ajoute, «De plus, ces organismes assurent l'interface entre les sociétés des droits d'auteurs, l'artiste, la propriété intellectuelle et le politique».

Selon le PCA de la Socadap, la date de signature n'est pas encore connue. Théodore Ondigui Onana précise également que ces partenariats permettraient à la Socadap de parler aux artistes un langage international. Ceci, à travers un traitement de dossier identique à celui des autres pays, de manière à éviter les écarts de compréhension entre artistes camerounais et ceux d'autres pays; mais aussi de suivre leur œuvre partout dans le monde.

Ainsi, pour optimiser leur performance dans la protection des droits d'auteurs, les sociétés en charge de ces questions au Cameroun envisagent de signer des partenariats avec des organismes internationaux tels: l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle(Oapi), l'Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Ompi), la Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (Cisac), la Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques (Adapg). Ceci, en accord avec la loi 2000, autorisant les entreprises de gestion collective à fonctionner en collaboration avec des organismes internationaux.

 

 

Paul Marcel Mayagui (Stagiaire)

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir