Jeudi, 24 Avril 2014
Accueil Société SOCIETE Monique Ndongo: " Il y a un besoin énorme en salle de classe "
Monique Ndongo: " Il y a un besoin énorme en salle de classe " PDF Imprimer Envoyer
SOCIETE - SOCIETE
Écrit par Josiane Afom   
Vendredi, 03 Août 2012 10:19

La coordonatrice du projet «Don japonais» fait le bilan des projets de réalisations japonaises au Cameroun, en matière d'écoles primaires. Elle décrit les conditions dans lesquelles elles sont réalisées.


Quel bilan faites-vous des projets «Dons japonais» en matière de construction d'infrastructures dans le domaine de l'Education de base au Cameroun?

Dans le cadre de la coopération bilatérale avec le Japon, le Cameroun bénéficie depuis 1997 d'un programme de construction d'écoles primaires que le Japon finance avec des fonds non remboursables. Ce programme connu sous l'appellation de «Don japonais» a permis de réaliser jusqu'en 2012, la construction et l'équipement de 104 écoles primaires dans neuf régions du Cameroun. Rendu à sa cinquième et dernière phase, le projet «Don Japonais» permettra de construire dans les dix prochains mois 190 salles de classes dans la région du Nord-Ouest.

 

Comment les ouvrages sont-ils réalisés?

Globalement, on peut dire que ces ouvrages sont réalisés par les entreprises japonaises. Celles qui sont sélectionnées par appel d'offre au Japon viennent exécuter les travaux au Cameroun, en utilisant la main d'œuvre locale. C'est un peu cela le processus de construction des salles de classes par les entreprises japonaises.

 

Quelle est la spécificité de la technologie japonaise en matière de construction d'infrastructure?

Le Japon n'a pas une spécificité technologique en tant que telle, mais les japonais font preuve de beaucoup de sérieux dans les audits, dans le contrôle des travaux, et dans leur mise en œuvre. C'est cela qui fait la particularité du Japon, et qui mérite d'être copier par les camerounais.

 

Que reste-t-il à faire en matière de construction de ces infrastructures au Cameroun?

Ça c'est très global. Pour le ministère de l'Education de base comme je vous ai dit tout à l'heure, il y a un besoin énorme en salle de classe. Le projet «Don japonais» n'est qu'une infime partie de réalisation et de contribution en matière de salles de classe. Et je pense que tous les apports sont attendus au niveau des partenaires bilatéraux et multilatéraux. Le gouvernement camerounais lance un appel à tous les particuliers, les Organisations non gouvernementales, des parents qui peuvent construire des salles de classe. En général, le besoin est énorme.

 

Propos recueillis par Josiane Afom

 

Mise à jour le Vendredi, 03 Août 2012 10:25
 

Commentaires  

 
0 #2 CAW & PARTNERS 13-11-2012 11:24
Cordialement
Citer
 
 
0 #1 CAW & PARTNERS 13-11-2012 11:21
Nous sommes un cabinet d'Architecture inscrit à L'ONAC n)244 et desirons mettre à la disposition de tous notre savoir faire.
Nous contacter
33471909
33603883
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir